Dimanche 25 Novembre 2018

Bonjour mes amies,

Les vacances avec mes loulous sont toujours des moments privilégiés.

Leur faire découvrir notre si joli pays, marcher à leurs côtés dans nos belles régions,

leur montrer nos traditions artisanales et ancestrales,

moments simples de partage, échange, communion...

 Le bonheur est souvent à côté de nous, juste baisser les yeux pour le ramasser!

(j'essaie d'être la grand-mère que j'ai eue).

Ceci étant dit, nos pas nous ont menés cette année, entre autres,

au MOULIN A HUILE DE STORCKENSOHN (68) 

et là le temps s'est arrêté...

Le propriétaire du moulin, véritable amoureux des lieux

nous a transportés dans la vie d'autrefois.

DSC_0549

Ce moulin a été construit au 18e siècle. L'utilisation de l'eau permit non seulement le pressage des noix 

mais aussi des pommes.

DSC_0554

Après séchage au grenier pendant quelques mois,

les noix étaient décortiquées en famille pendant les longues soirées d'hiver.

La meule de 800 kgs (photo sur ma page-scrap ci-dessous)

peut écraser entre 15 et 20 kgs de cerneaux de noix

jusqu'à obtention d'une pâte bien grasse.

DSC_0561

Cette dernière est légèrement chauffée afin de rendre l'huile plus fuide (photo ronde page-scrap)

Puis vient la phase finale de la pression.

20 kgs de cerneaux de noix permettent d'obtenir 10 litres d'huile dans les meilleures années.

DSC_0571

 

 

Et voici la page que j'en ai faite...

DSC_0006

 

-=-=-=-=-=-

Juste comme çà... 

Quand j'étais gosse,

les soirées d'hiver mon grand-père triait les mogettes...

Que j'aimais poser ma tête sur ses genoux. 

De temps en temps il posait sa grosse main sur ma tête d'un geste protecteur et affectueux, "je suis là p'tite"

Ma grand-mère "tapinait" les chaussettes 

ou jouait du crochet pour nous faire des gilets

"vous serez belles mes p'tites megnounes" disait-elle.

Pas besoin de longs discours, juste des moments,

l'amour quand il existe, quand il est là , "on le sent"

 ET LEUR AMOUR EST TOUJOURS LA

car ils m'ont nourri de leur amour, il a fait celle que je suis aujourd'hui.

Alors dans ce monde qui avance trop vite et qui s'emballe

stoppons un moment nos écrans et nos portables,

parlons-nous, aimons-nous,

c'est gratuit

Allons-y sans modération

-=-=-=-=-=-

Merci pour vos petits mots

Je vous embrasse